Enregistrement international des marques : Mise à jour de la classification de Nice dès début 2023

La nouvelle édition du système de “classification de Nice” pour l'enregistrement international des marques entrera en vigueur le 1er janvier 2023. Nous présentons ci-après les changements et leurs implications pour les déposants de marques.

Pour déposer un enregistrement international de marque (EI), vous devez préciser les classes de produits et/ou de services pour lesquelles vous avez l'intention d'utiliser votre marque. Le système de classification utilisé à cet effet est la Classification de Nice, gérée par l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI). À partir du 1er janvier 2023, une nouvelle édition de ce système de classification (la douzième édition) entrera en vigueur.

Classification internationale des enregistrements de marques : L' évolution avec le temps

L'arrêt historique de la Cour de justice de l'UE (CJUE) IP Translator a codifié dans le droit de l’UE l'obligation de définir les produits et services avec suffisamment de clarté et de précision. Par exemple, le terme "machines" ne serait pas considéré comme suffisamment clair pour être enregistré dans la classe 7, alors que le terme "machines agricoles" le serait.

Pour que les titulaires de marques puissent répondre à ce critère, le système de la Classification de Nice est mis à jour chaque année. Dès que des nouveaux produits et services sont créés, les termes pertinents sont en effet ajoutés à la classification. Sans cette mise à jour, il ne serait en effet pas possible de spécifier des produits et/ou services d'une manière suffisamment "claire et précise". Prenons l'exemple de l'avènement des « smartwatches ».

Implications pour les déposants

Les demandes d'enregistrement international de marques déposées à partir du 1er janvier 2023 doivent tenir compte de la dernière édition de la Classification de Nice.

Si vous avez déjà déposé un enregistrement international de marque, il n'apparaît pas nécessaire de procéder à des ajustements tant que vos produits et services sont spécifiés conformément à IP Translator et contiennent donc une description suffisamment claire. Si ce n'est pas le cas, il est possible (et recommandé) de procéder à des ajustements.

A cet effet, il peut être utile d'examiner la nouvelle liste issue de cette dernière édition et/ou de s’adresser à un Conseil en Propriété industrielle si vous avez des questions ou des doutes concernant une classe spécifique.

La nouvelle édition contient un certain nombre de changements intéressants, tant pour les produits que pour les services, dont certains sont présentés ci-dessous.

Classification des produits - qu'est-ce qui a changé ?

  • Classe 3 : elle comprend désormais les "boules de lavage remplies de détergents" et les "stylos de blanchiment des dents".
  • Classe 6 : La note explicative a été modifiée pour indiquer que 'certains appareils distributeurs en métal, automatiques ou non, par exemple les distributeurs de serviettes, les distributeurs de tickets pour la gestion de fils d’attente, les distributeurs de sacs à déjections canines, les distributeurs de papier toilette' seront couverts par cette classe.
  • Classe 9 : les "fichiers numériques téléchargeables authentifiés par des jetons non fongibles [NFT]", les "routeurs de réseaux informatiques", les "scanners de documents portables" et les "étuis pour smartphones incorporant un clavier" ont été ajoutés. En outre, le " logiciel informatique téléchargeable pour la gestion des transactions de crypto-monnaies à l'aide de la technologie blockchain " a été modifié en " logiciel informatique téléchargeable pour la gestion de transactions de crypto-actifs à l'aide de la technologie blockchain ".
  • Classe 10 : inclut désormais les 'masques respiratoires à des fins médicales' et les 'fauteuils de massage avec appareil de massage intégré'. En outre, les 'lits d'hôpitaux' ne sont désormais plus exclus.
  • Classe 15 : 'Les instruments de musique pour enfants' ont été ajoutés.
  • Classe 19 : 'Le verre intelligent pour la construction' a été ajouté.
  • Classe 20 : La note explicative a été modifiée en indiquant que certains appareils distributeurs non métalliques, automatiques ou non, par exemple les distributeurs de serviettes et les distributeurs de sacs pour déchets canins, seront couverts par cette classe. Ceci est soumis à la fonction ou à l'objet des produits qui peuvent affecter la classification.
  • Classe 24 : inclut désormais les "couvertures de yoga" et les "serviettes de yoga".
  • Classe 28 : comprend désormais les 'instruments de musique en tant que jouets'.
  • Classe 30 : Le 'grué de cacao' et la 'cire d'abeille comestible' ont été ajoutées.
  • Classe 32 : inclut désormais la “bière non alcoolisée (pour en savoir plus sur ce sujet, consultez notre article 'Ce que les boissons “nolo” impliquent pour les titulaires de marques').

Classification des services - qu'est-ce qui a changé ?

  • Classe 36 : les 'affaires immobilières' ont été remplacées par les 'services immobiliers' et les 'conseils financiers en matière de fiscalité' ont été ajoutés.
  • Classe 41 : inclut désormais les 'services d'abonnement de voitures'.
  • Classe 42 : le "conseil en technologies de l'information [TI]" a été modifié en "services d'assistance en technologies de l'information [TI] [dépannage de logiciels]" et le "minage de crypto-monnaies/de crypto-monnaies" en "minage d'actifs cryptographiques/de crypto-monnaies". En outre, les 'services de technologie de l'information fournis sur une base d'externalisation' ont été supprimés tandis que la 'recherche scientifique dans le domaine de la génétique' a été ajoutée.
  • Classe 45 : Les 'Services personnels et sociaux rendus par d'autres pour répondre aux besoins des individus' ont été supprimés et les 'services de rencontres, services de réseaux sociaux en ligne ; services funéraires ; baby-sitting' ont été ajoutés.

Si vous avez des questions concernant un enregistrement international de marque existant ou futur, vous pouvez vous adresser à votre Conseil habituel Novagraaf ou nous contacter ci-dessous.  

Noa Rubingh travaille au sein du Département de gestion des connaissances de Novagraaf.

Insights liés

Nova IP Hour

L’appellation d’origine « morbier » a le monopole de la raie noire

La Cour d’appel de Paris, par un arrêt du 18 novembre 2022, a mis fin à une bataille judiciaire de près de neuf ans opposant le Syndicat interprofessionnel de défense du fromage Morbier à la S.A.S. Fromagerie du Livradois. Sur renvoi de la Cour de Cassation, après question préjudicielle auprès de la Cour de justice de l’Union Européenne, la Cour a reconnu que la reprise par la fromagerie du Livradois de la raie horizontale centrale noire dans ses fromages, caractéristique figurant dans le cahier des charges, constituait une évocation illicite de l’appellation d’origine protégée Morbier. Il s’agit d’un arrêt important dans cette matière qui confirme la protection extrêmement large des indications géographiques. Au-delà de la simple atteinte au nom protégé, la simple évocation d’une des caractéristiques des produits protégés peut être fautive.

Par Carole Roger,
L’appellation d’origine « morbier » a le monopole de la raie noire
Nova IP Hour

Italie : Les actions en déchéance et nullité de marques possibles devant l’office Italien à compter du 29 décembre 2022

Comme c’est déjà le cas en France et dans plusieurs pays de l’Union Européenne, il sera bientôt possible de déposer des actions administratives en déchéance et nullité de marques enregistrées devant l'UIBM. En effet, le décret italien n° 180 du 19 juillet 2022 entrera en vigueur le 29 décembre 2022. L’instauration de ces procédures permettra sans aucun doute de réduire les coûts de défense des droits de Propriété Industrielle dans ce pays et de rationaliser les procédures. Notamment, l’office italien devra rendre sa décision dans les 24 mois. Il s’agit donc d’une excellente nouvelle qui permettra aux titulaires de droits d’actionner en Italie un nouvel arsenal juridique peu onéreux pour faire respecter leurs droits vis-à-vis des tiers contrefacteurs. Lire la suite

Par Carole Roger,
Italie : Les actions en déchéance et nullité de marques possibles devant l’office Italien à compter du 29 décembre 2022
Nova IP Hour

JUB – Report de la Sunrise Period et de l’entrée en vigueur

Le début de la Sunrise Period est reporté de deux mois. Ce délai supplémentaire vise à permettre aux futurs utilisateurs de se préparer à l'authentification forte qui sera requise pour accéder au système de gestion des dossiers et signer des documents, dont les requêtes d’opt-out. En effet, le délai initial semblait insuffisant au regard des intérêts légitimes des utilisateurs qui doivent trouver un fournisseur et acquérir les outils d'authentification requis. Par conséquent, la Sunrise Period commencera le 1er mars 2023 et sera suivie par l'entrée en vigueur de l’AJUB le 1er juin 2023. Comme tous les autres travaux préparatoires sont en bonne voie et conformes à la feuille de route publiée, aucun retard supplémentaire n’est prévu au-delà du 1er juin 2023. Lire la suite

Par Matthieu Boulard,
JUB – Report de la Sunrise Period et de l’entrée en vigueur

Pour plus d'informations ou de conseils contactez-nous

Confidentialité et cookies

Pour fournir la meilleure expérience possible aux visiteurs du site Web, Novagraaf utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" ou en continuant d’utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité, y compris la politique en matière de cookies.