C’est la rentrée ! Pensez à faire un petit check-up de vos marques et leur obligation d’usage

Par Sandrine Collin,

Vous avez souvent entendu parler de l’obligation d’usage de vos marques, et qu’il était absolument nécessaire de les exploiter pour ne pas risquer de les perdre. Quels sont les risques auxquels vous vous exposez effectivement en cas de non-usage ? 

Mais la question de l’usage est une question complexe et en évolution constante. Elle fait d’ailleurs l’objet de nombreuses jurisprudences et de réformes législatives dont nous vous faisons part régulièrement dans nos newsletters.

Quels sont les risques auxquels vous vous exposez effectivement en cas de non-usage ? 

  • La déchéance de votre marque : 

Votre marque peut faire l’objet d’une action en déchéance pour non-usage par un tiers généralement désireux d’exploiter une marque identique ou similaire.

  • Le rejet de votre opposition :

Dans le cadre d’une opposition que vous engagez à l’encontre d’une marque similaire antérieure, le titulaire de celle-ci peut vous demander des preuves d’usage de la marque antérieure que vous invoquez.

Il est donc essentiel de veiller à ce que vos marques soient bel et bien exploitées (1) sur le territoire où elles sont protégées, (2) de la manière dont elles sont enregistrées et (3) pour tous les produits et services couverts.

Un audit régulier de votre portefeuille s’impose donc et nous sommes là pour répondre à vos questions.

  • Je n’exploite actuellement pas ma marque. Que dois-je faire ?

Si cette marque présente encore un intérêt pour vous, il n’est jamais trop tard pour commencer à l’utiliser. Notez toutefois que cet usage doit être significatif pour être validé.

  • J’exploite bien ma marque mais mon logo a changé ? Est-ce acceptable ?

En principe, une marque doit être utilisée telle qu’elle a été enregistrée mais, dans la pratique, certaines nuances sont admises. N’hésitez donc pas à nous soumettre vos nouveaux logos afin que nous évaluions la nécessité d’un éventuel nouveau dépôt.

  • J’exploite bien ma marque. Est-ce suffisant pour me prémunir d’une action en déchéance ?

Vous ne serez jamais à l’abri d’une éventuelle action en déchéance par un tiers. Vous pouvez cependant vous y préparer en collectant en amont des preuves de l’usage de votre marque. N’hésitez donc pas à conserver tous documents ou photos sur lesquelles apparaissent votre marque (prospectus, flyers, factures..)  ainsi que des échantillons. Notez que les pièces les plus probantes sont idéalement datées et mentionnent le territoire concerné.

N’hésitez pas à prendre contact avec votre conseil habituel pour qu’il vous assiste dans cet exercice et identifie les mesures à mettre en place pour sécuriser votre portefeuille.

Sandrine Collin, Juriste en Propriété Industrielle – Marques, Dessins et Modèles, Novagraaf Belgique

Insights liés

Nova IP Hour

Italie : Les actions en déchéance et nullité de marques possibles devant l’office Italien à compter du 29 décembre 2022

Comme c’est déjà le cas en France et dans plusieurs pays de l’Union Européenne, il sera bientôt possible de déposer des actions administratives en déchéance et nullité de marques enregistrées devant l'UIBM. En effet, le décret italien n° 180 du 19 juillet 2022 entrera en vigueur le 29 décembre 2022. L’instauration de ces procédures permettra sans aucun doute de réduire les coûts de défense des droits de Propriété Industrielle dans ce pays et de rationaliser les procédures. Notamment, l’office italien devra rendre sa décision dans les 24 mois. Il s’agit donc d’une excellente nouvelle qui permettra aux titulaires de droits d’actionner en Italie un nouvel arsenal juridique peu onéreux pour faire respecter leurs droits vis-à-vis des tiers contrefacteurs. Lire la suite

Par Carole Roger,
Italie : Les actions en déchéance et nullité de marques possibles devant l’office Italien à compter du 29 décembre 2022
Nova IP Hour

JUB – Report de la Sunrise Period et de l’entrée en vigueur

Le début de la Sunrise Period est reporté de deux mois. Ce délai supplémentaire vise à permettre aux futurs utilisateurs de se préparer à l'authentification forte qui sera requise pour accéder au système de gestion des dossiers et signer des documents, dont les requêtes d’opt-out. En effet, le délai initial semblait insuffisant au regard des intérêts légitimes des utilisateurs qui doivent trouver un fournisseur et acquérir les outils d'authentification requis. Par conséquent, la Sunrise Period commencera le 1er mars 2023 et sera suivie par l'entrée en vigueur de l’AJUB le 1er juin 2023. Comme tous les autres travaux préparatoires sont en bonne voie et conformes à la feuille de route publiée, aucun retard supplémentaire n’est prévu au-delà du 1er juin 2023. Lire la suite

Par Matthieu Boulard,
JUB – Report de la Sunrise Period et de l’entrée en vigueur

Pour plus d'informations ou de conseils contactez-nous

Confidentialité et cookies

Pour fournir la meilleure expérience possible aux visiteurs du site Web, Novagraaf utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" ou en continuant d’utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité, y compris la politique en matière de cookies.