Guide TikTok pour les titulaires de marques

Les applications constituent un nouveau moyen de toucher des consommateurs et de commercialiser des produits auprès de ces derniers. Mais comment tirer le meilleur parti des opportunités et gérer les risques qu’elles présentent ?
Dans ce guide, nous discutons des éléments relatifs au marketing et à la propriété intellectuelle dont les titulaires de marques doivent tenir compte avant d’utiliser TikTok.

Si vous ne l’aviez encore jamais utilisée ou si vous n’en aviez jamais entendu parler auparavant, la plateforme TikTok est devenue quasiment incontournable pendant le confinement dû au COVID-19 : pendant leur temps libre, amis, familles, collègues et célébrités se sont mis à réaliser des vidéos de danse ou autre pour l’application mobile. Cet engouement a permis au réseau social d’atteindre les 800 millions d’utilisateurs actifs dans le monde, avec plus d’un million de vidéos visionnées chaque jour.

Durant la pandémie, la plateforme s’est également fait connaître pour la diffusion de messages politiques plus directs. Les publications concernant le mouvement Black Lives Matter et les problématiques LGBTQ+ et féministes sont notamment devenues virales.

Plus récemment, le réseau social a fait la une des journaux pour d’autres raisons, notamment une menace d’interdiction aux États-Unis (due aux origines chinoises de l’application), laquelle pourrait être potentiellement contournée grâce à un accord passé avec la société Oracle pour créer une entreprise basée aux États-Unis ; ainsi qu’une poursuite pour violation de brevets toujours en cours engagée par son concurrent Triller.

Sans surprise, de nombreuses entreprises s’interrogent : doivent-elles consacrer leur temps précieux à la publication de contenus sur l’application et, si oui, par où commencer ?

TikTok : une plateforme trop populaire pour être ignorée ?

En tout cas, TikTok présente des opportunités et des risques pour de nombreux titulaires de marques, lesquels devraient être pris en compte dans leurs stratégies marketing et de propriété intellectuelle. Dans ce guide, nous aborderons les points suivants :

  • L’avènement de TikTok - le moment est-il venu de vous lancer ?
  • La popularité grandissante des influenceurs virtuels.
  • Les avantages marketing pour les marques, notamment l’offre ‘TikTok for Business’.
  • Réflexions sur la propriété intellectuelle, notamment la question essentielle de la protection des marques en ligne.
  • Quelques conseils pour savoir comment et par où commencer.
  • Autres éléments à prendre en compte : les autres applications et les futures tendances.

Télécharger le guide TIKTOK ci-dessous.

Télécharger le Livre blanc

Guide TikTok pour les titulaires de marques

Insights liés

Hot topics

Résolution de la nouvelle année : Donnez un nouveau départ à votre portefeuille de propriété intellectuelle grâce à un audit de marque

En procédant dès maintenant à un examen approfondi de votre portefeuille de marques, vous placerez vos droits de propriété intellectuelle et votre entreprise dans une position de force pour l'année à venir.

Résolution de la nouvelle année : Donnez un nouveau départ à votre portefeuille de propriété intellectuelle grâce à un audit de marque
Actualités et avis

Police partout, justice nulle part ?

Ce célèbre slogan, qui prend son origine dans un discours prononcé par Victor Hugo devant l'Assemblée nationale en 1851, ne trouve pas à s’appliquer lorsqu’il s’agit de l’usage des polices d’écriture. Également appelées « typographies » ou « fonte », ces représentations visuelles de caractères d’imprimerie peuvent bénéficier de différentes protections juridiques.

Par Marine Dissoubray,
Police partout, justice nulle part ?
Actualités et avis

L'entreprise de vêtements Zara échoue dans sa tentative d'enregistrement d'une marque commerciale

Inditex, la société mère de la marque de vêtements à la mode Zara, a partiellement échoué dans sa tentative d'enregistrer une marque de l’Union européenne pour couvrir des produits alimentaires, des restaurants et des services connexes. Dans son arrêt de décembre 2021, le Tribunal de l'Union européenne a principalement donné raison au producteur alimentaire Ffauf Italia, comme l'explique Julia Schefman.

L'entreprise de vêtements Zara échoue dans sa tentative d'enregistrement d'une marque commerciale

Pour plus d'informations ou de conseils contactez-nous

Confidentialité et cookies

Pour fournir la meilleure expérience possible aux visiteurs du site Web, Novagraaf utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" ou en continuant d’utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité, y compris la politique en matière de cookies.