Enregistrement d’un nom de domaine au Liban : nouvelles règles applicables !

Depuis le 1er février 2021, les règles pour l’extension du Liban .com.lb ont changé. Il n’est dorénavant plus nécessaire pour le titulaire du nom de domaine de détenir une marque nationale libanaise déposée en classe 35 correspondant à la racine du nom de domaine souhaité.

Cependant, le registre exige toujours de démontrer l’existence d’une présence locale sur le territoire, pour ce qui concerne le contact administratif.

Concernant les noms de domaine dont l’enregistrement est antérieur à la date du 1er février 2021, cette règle n’est pas rétroactive et le registre maintient les anciennes conditions. De ce fait, ces noms de domaine ne peuvent faire l’objet d’un transfert de propriété sans cession de la marque sur laquelle se fonde cette réservation.

Charline Prêt, service noms de domaine, Novagraaf, France

Insights liés

NovaWeb

Ouverture des plaintes UDRP à de nouvelles extensions

Le service de règlement des litiges relatifs aux noms de domaine selon les principes UDRP, ouvert depuis plus de 20 ans, est géré par le Centre d’arbitrage et de médiation de l’Office mondial de la propriété intellectuelle. Ce dernier traite un nombre grandissant de plaintes, qui ne cesse de croitre du fait du développement d’internet et de la crise sanitaire liée à la Covid-19, qui a entrainé une multiplication des atteintes sur le net.

Par Colombe Dougnac,
Ouverture des plaintes UDRP à de nouvelles extensions

Pour plus d'informations ou de conseils contactez-nous

Confidentialité et cookies

Pour fournir la meilleure expérience possible aux visiteurs du site Web, Novagraaf utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" ou en continuant d’utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité, y compris la politique en matière de cookies.