Résolution de la nouvelle année : Donnez un nouveau départ à votre portefeuille de propriété intellectuelle grâce à un audit de marque

En procédant dès maintenant à un examen approfondi de votre portefeuille de marques, vous placerez vos droits de propriété intellectuelle et votre entreprise dans une position de force pour l'année à venir.

De nombreuses entreprises estiment la santé et la valeur de leur portefeuille de propriété intellectuelle en se basant uniquement sur sa taille. Cependant, ces droits de PI auront une valeur bien moindre si un certain nombre de contrôles et d'équilibres ne sont pas également pris en compte. Nous constatons que de nombreuses entreprises peuvent réduire leurs dépenses en matière de PI et renforcer la solidité de leurs droits en procédant à un audit de leurs portefeuilles de PI, selon le processus en trois étapes suivantes.

Étape 1 : Vérifier l'exactitude de vos dossiers et données de PI

Les données de votre portefeuille de PI doivent être exactes et à jour, sinon vous risquez de découvrir que vous ne possédez pas les droits que vous pensez avoir. Prendre le temps de nettoyer, mettre à jour et rationaliser vos données de propriété intellectuelle peut vous faire gagner du temps et de l'argent à long terme, car cela permettra d'identifier des erreurs potentiellement coûteuses dans les enregistrements.

La performance des entreprises dans la tenue de leurs droits peut varier considérablement. Si une entreprise a suivi les meilleures pratiques, que ce soit de façon quotidienne ou dans le cadre d'une acquisition ou d'une vente, le portefeuille devrait être en bonne santé. En revanche, si les droits n'ont pas été tenus à jour, ils sont probablement menacés en termes de validité et  d’opposabilité, et doivent ainsi être vérifiés et corrigés.

La mise à jour des données est un processus long et souvent coûteux ; heureusement, il existe des étapes que les entreprises peuvent et doivent suivre pour faciliter le processus et minimiser les demandes sur leurs ressources internes. Pour y parvenir, l'audit devrait idéalement répondre aux questions suivantes en ce qui concerne les actifs de PI acquis :

  • Quelle entité est exactement enregistrée comme propriétaire de chaque droit ?
  • Quel est son statut ?
  • Les droits sont-ils en vigueur ?
  • Des sûretés réelles (gage, nantissement par exemple) sont- elles enregistrés contre  les droits concernés ?
  • Les droits enregistrés correspondent-ils à ceux utilisés dans l'entreprise ?
  • Existe-t-il des droits non enregistrés ?

Obtenir les réponses à ces questions à l'avance permet de planifier efficacement les mises à jour des enregistrements qui sont nécessaires. Pour des astuces et conseils supplémentaires, regardez l'enregistrement de notre webinaire sur les enregistrements de PI.

Étape 2 : Vérifiez la valeur - et l'efficacité - de votre portefeuille de PI

L'étape suivante d'un audit de la PI devrait consister à évaluer la valeur de votre portefeuille par rapport aux coûts liés à la croissance et au maintien des droits qu'il contient. Cela permet d'identifier, par exemple, les droits de brevet et de marque qui sont renouvelés alors qu'ils ne sont pas utilisés, ainsi que les éventuelles lacunes dans la protection, qui peuvent exposer une entreprise.

Pour entreprendre cette partie de l'audit, nous vous recommandons tout d'abord de :

  • Réviser votre stratégie de PI pour vous assurer qu'elle tient compte de vos objectifs commerciaux stratégiques ;
  • Hiérarchiser vos droits de PI (par exemple, entre "essentiels" et "non essentiels"), et vos marchés (pays et produits/services) en fonction de la stratégie de marque/de R&D actuelle et des plans futurs ;
  • Vérifier les accords de licence et de redevance pour s'assurer que les droits ont été correctement maintenus et les revenus perçus ; et
  • Examiner votre liste de fournisseurs pour voir s'il est possible de générer des économies supplémentaires en consolidant votre portefeuille de PI auprès d'un seul fournisseur.

Maintenant que le Royaume-Uni est sorti de l'UE, c'est aussi le bon moment pour faire un dernier examen des droits britanniques clonés et des demandes en cours, et pour planifier les échéances à venir. Pour des conseils spécifiques à ce sujet, veuillez lire notre FAQ sur le Brexit.

Étape 3 : Mettez en place un calendrier pour des bilans de santé réguliers en matière de PI

La réalisation d'un audit de PI n'est que la première étape de ce qui devrait être un programme régulier de révision du portefeuille. En effectuant des audits à intervalles réguliers (idéalement au moins tous les six mois), vous pouvez vous assurer que votre portefeuille continue d'évoluer en même temps que votre entreprise, et il pourrait également identifier des économies supplémentaires à l'avenir ; par exemple, en :

  • Fusionnant des enregistrements ;
  • Permettant à d'éventuels enregistrements en double (locaux) de s'éteindre ;
  • Identifiant les droits inexploités qui pourraient être vendus, concédés sous licence ou autorisés à s'éteindre ; et
  • Centralisant la gestion de la propriété intellectuelle et des technologies.

D'après notre expérience, cette dernière étape est également cruciale pour obtenir la vue d'ensemble holistique dont les professionnels de la PI ont besoin pour prendre des décisions opportunes et efficaces. Pour en savoir plus sur ce sujet, consultez notre article "Concevoir le département moderne des marques ".

Se préparer aux défis futurs

S'il est important d'identifier, de protéger et de faire respecter les droits de PI qui existent déjà dans votre entreprise, il est tout aussi crucial d'identifier les droits et les territoires qui deviendront importants à l'avenir. Si vous êtes confronté à des réductions budgétaires l'année prochaine et que vous ne savez pas par où commencer, un audit est aussi l'occasion parfaite de mettre en place une stratégie de maintien/abandon basée sur le risque pour stimuler la création de PI et le versement d'annuités.

De même, si vous avez du mal à gérer votre réseau de fournisseurs ou si vous devez réduire les coûts, un audit des travaux que vous entreprenez et des personnes qui les réalisent vous fournira les données et les connaissances nécessaires pour prendre des mesures visant à consolider votre réseau et votre approche.

Pour en savoir plus 

Novagraaf réalise régulièrement des audits de propriété intellectuelle pour ses clients, les aidant à évaluer l'efficacité de leurs droits, à identifier les lacunes dans la couverture et à mettre en évidence les domaines dans lesquels ils pourraient économiser des coûts. Pour en savoir plus sur nos services et notre méthodologie, téléchargez notre livre blanc "Best practices in trademark auditing : a practical guide" (en anglais), contactez-nous ci-dessous ou adressez-vous à votre Conseil chez Novagraaf.

Insights liés

Nova IP Hour

L’appellation d’origine « morbier » a le monopole de la raie noire

La Cour d’appel de Paris, par un arrêt du 18 novembre 2022, a mis fin à une bataille judiciaire de près de neuf ans opposant le Syndicat interprofessionnel de défense du fromage Morbier à la S.A.S. Fromagerie du Livradois. Sur renvoi de la Cour de Cassation, après question préjudicielle auprès de la Cour de justice de l’Union Européenne, la Cour a reconnu que la reprise par la fromagerie du Livradois de la raie horizontale centrale noire dans ses fromages, caractéristique figurant dans le cahier des charges, constituait une évocation illicite de l’appellation d’origine protégée Morbier. Il s’agit d’un arrêt important dans cette matière qui confirme la protection extrêmement large des indications géographiques. Au-delà de la simple atteinte au nom protégé, la simple évocation d’une des caractéristiques des produits protégés peut être fautive.

Par Carole Roger,
L’appellation d’origine « morbier » a le monopole de la raie noire
Nova IP Hour

Italie : Les actions en déchéance et nullité de marques possibles devant l’office Italien à compter du 29 décembre 2022

Comme c’est déjà le cas en France et dans plusieurs pays de l’Union Européenne, il sera bientôt possible de déposer des actions administratives en déchéance et nullité de marques enregistrées devant l'UIBM. En effet, le décret italien n° 180 du 19 juillet 2022 entrera en vigueur le 29 décembre 2022. L’instauration de ces procédures permettra sans aucun doute de réduire les coûts de défense des droits de Propriété Industrielle dans ce pays et de rationaliser les procédures. Notamment, l’office italien devra rendre sa décision dans les 24 mois. Il s’agit donc d’une excellente nouvelle qui permettra aux titulaires de droits d’actionner en Italie un nouvel arsenal juridique peu onéreux pour faire respecter leurs droits vis-à-vis des tiers contrefacteurs. Lire la suite

Par Carole Roger,
Italie : Les actions en déchéance et nullité de marques possibles devant l’office Italien à compter du 29 décembre 2022
Nova IP Hour

JUB – Report de la Sunrise Period et de l’entrée en vigueur

Le début de la Sunrise Period est reporté de deux mois. Ce délai supplémentaire vise à permettre aux futurs utilisateurs de se préparer à l'authentification forte qui sera requise pour accéder au système de gestion des dossiers et signer des documents, dont les requêtes d’opt-out. En effet, le délai initial semblait insuffisant au regard des intérêts légitimes des utilisateurs qui doivent trouver un fournisseur et acquérir les outils d'authentification requis. Par conséquent, la Sunrise Period commencera le 1er mars 2023 et sera suivie par l'entrée en vigueur de l’AJUB le 1er juin 2023. Comme tous les autres travaux préparatoires sont en bonne voie et conformes à la feuille de route publiée, aucun retard supplémentaire n’est prévu au-delà du 1er juin 2023. Lire la suite

Par Matthieu Boulard,
JUB – Report de la Sunrise Period et de l’entrée en vigueur

Pour plus d'informations ou de conseils contactez-nous

Confidentialité et cookies

Pour fournir la meilleure expérience possible aux visiteurs du site Web, Novagraaf utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" ou en continuant d’utiliser le site, vous acceptez notre politique de confidentialité, y compris la politique en matière de cookies.